En 2017, les bourses mondiales ont monté de plus de 20%, entrainée par la bourse américaine. Les taux d’intérêt à court terme ont monté aux États-Unis et au Canada puisque ces deux économies se rapprochent du plein emploi tandis que les taux à long terme sont demeurés stables, car l’inflation a donné peu de signes d’accélération.

Lire la revue au complet